ECOTECO - La Technologie au service des économies et de l'écologie
 
Bruleur à huile végétale ou usagée par atomisation
  Bruleur à boule de M BABINGTON
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il y a 2 ans j'ai découvert un bruleur à huile
végétale appelé bruleur à boule ou bruleur BABINGTON  nom de son inventeur, le site est en anglais se sont tous les brevets concernantce bruleur.
 
 
 Voici un schéama réalisé par un internaute sur le site on peut le faire.
 
Le schéma de principe est bon par contre en ce qui concerne la fente d'atomisation ce n'est pas facile à mettre au point.
En ce qui concerne sa réalisation celà peut paraitre difficile mais j'ai une astuce pour usiner cette fente au cotes demandées en moins d'une heure et sans équipements spéciaux.
 
Je préfère préconiser le perçage de
0,5 à 0,7mm qui correspond à l'original
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je n'avais pas eu le temps de l'expérimenter et je n'étais pas très convaincu.
Ayant un peu de temps je me suis lancé dans sa fabrication .
 
Suite à différentes recherches et à mon projet d'accumulateur thermique je me suis dis que c'étais peut être une source d'énergie relativement peu élevée financièrement.
 
Depuis quelques années je me suis penché sur la question des bruleurs.
Mon oncle Marc FELLER qui est décédé m'a ouvert le chemin par rappor à ses recherches.
 
Je pense qu'avec quelques améliorations nous pouvons obtenir un bruleur performant.
 
 
 
 
Sur ces deux photos ce bruleur est déjà très amelioré après quelques essais celui-ci fonctionne très bien avec de l'huile de colza
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'emploi d'acier réfractaire est très recommamdé , après 5 minutes de chauffe
 
 
 
 
 
 
 
Les applications de celui-ci sont nombreuses:
 
Bruleur de forge
Chauffage
Séchoir
Bruleur de céramiste et autres
Générateur de calorie.
Etc.....
 
Mais voici une première vidéo des premiers essais avec de l'huile moteur
 
Essai N°1 bruleur à huile
 
Je continue mes essais et je vous ferais parvenir d'autres infos.
Si ce bruleur vous intéresse je peux vous aider à le réaliser ou vous fournir des pièces mécaniques.
 
 
J'ai procédé au deusième essai
 
La température idéale de l'huile est de 80° la fluidité de celle-ci est équivalente du gas -oil.
La température extérieure ne joue pas trop en ma faveur , nous sommes en hiver et les températures se situent entre 0° et 5°, pour le démarrage du bruleur une température de 30° est suffisante.
Pour palier à ce problème j'ai ajouté un réchauffeur d'huile.
Une enceinte d'essai a été montée provisoirement.
Au premier plan on apperçoit une esquisse du réchauffeur.
On peut lire la température du bruleur environ 1100°.
Il fort probable que ce bruleur peut avoir une puissance calorifique supérieure par rapport à mes derniers essais.
L'acier réfractaire est rouge vif.
 
 
 
 
 
 
 
J'ai employé deux types d'huile , l'huile de colza ainsi que de l'huile de tournesol.
Prochainement j'emploirais de l'huile pour friture et de l'huile de vidange.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voici la vidéo de l'essai N° 2
 
 
Pour l'essai suivant l'essai N° 3
 
 
 
 
Une attention particulière est donnée à la filtration de l'huile.
Le bruleur a été modifié avec ajout de réchauffeur d'air ainsi que d'huile; ces modifivations apportent une meilleure combustion , plus constante.
Des essais supérieurs à 10 minutes de fonctionnement ont été encourageants.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On constate déjà la puissance du système.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Couleur des briques après 20 minutes de chauffe pleine puissance.
 
 
 
 
 
 
L'essai N°3 a confirmé les modifications deu bruleur ainsi que la puissance calorifique du système.
 
Voici la vidéo de l'essai N°3:
 
 
 
L'essai N°4 un essai de chauffe d'acier est en cour, ainsi que la mise en place d'un allumage simple.
 
Depuis que j'ai rédigé cette page , plusieurs essais ont été effectués, j'en suis à l'essai N° 10
Mais commençons par l'essai N°4 celui-ci à consister à faire rougir une barre d'acier
avec cette fois de l'huile pour friture .
 
 
 
 
 
 
Pour rougir celà rougis,
Video essai N°4
 
 
 
 
L'essai N°5 a consisté à améliorer la bille par elle même concernant le retour d'huile
 
 
 
 
Vidéo essai N°5
 
 
 
 
 
L'essai N°6 a été effectué avec de l'huile de tournesol , une bague d'arrivée secondaire a été mise en place.
Des essais de puissance et de flamme bleue ont été réalisés.
 
 
 
 
 
 
Vidéo essai N°6
 
 
 
 
L'essai N°7 est uniquement un essai de puissance avec une arrivée d'air tertiaire, presqu'à la limite de déstruction de celui-ci
 
 
 
Vidéo essai N°7
 
 
 
 
 
 
 
L'essai N°8 s'est déroulé dans un petit four pour évaluer les températures atteintes
avec de l'huile végétale.
La température atteinte est de 1300°, une partie du test a été effectuée avec des montres fusibles équivalentes à 1150° et 1200°.
Durant ces essais aucunes fumées ni odeurs par contre c'est assez bruyant.
 
 
 
 
Video essai N°8
 
 
 
 
 
 
L'essai N°9 j'ai coulé un lingot de cuivre de 1,300 kg à partir de chutes de cuivre.
J'ai essayé le verre et l'aluminium la fonte de ces matières a été très très rapide.
 
 
 
 
 
Vidéo essai N°9
 
 
 
 
Lors de votre prochaine visite, le système sera un peu plus automatisé pour l'allumage.
Vous découvrirez quelques applications domestiques.
Pour l'heure actuelle , un bruleur en béton réfractaire est en cours de fabrication car les températures pour les applications industrielles sont très élevées.
La construction d'un mini four est prévue.
Voici un apperçu du système :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les sociétés contactées:
PROSIDIF / réfractaires
NEOBIOL / huiles alimentaires recyclées
SOMATEM AUBADE/ matériels électriques
JALLET Dominique / Tournage bois
INTERMARCHE / Huile végetale
Site web fourni par  Vistaprint
Site web
fourni par Vistaprint